Qu’est-ce que l’Ikigai ?

L’Ikigai est un concept japonais qui évoque la joie de vivre et le sens de la vie. Provient de « iki » qui signifie « vie » et de « gai » qui signifie « peine » . Véritable moteur de vie, l’ikigai consiste à trouver et à garder la motivation de se lever chaque matin. Il s’agit d’une vision de bien être suprême et d’idéal de vie. Mode de vie très prisé au Japon dans le domaine personnel, l’ikigai se développe de plus en plus dans le domaine professionnel. Il peut être utilisé dans une démarche RSE par exemple.  L’objectif de cette technique de l’ikigai c’est d’évaluer à quel point ton rêve peut se concrétiser et devenir un véritable changement professionnel. Même si tu ne connaissais pas cette méthode, tu l’as peut-être remarqué mais les différents confinements nous ont amené à réfléchir et à revoir nos priorités professionnelles.

Quand faire ce point Ikigai ?

Tu dois prendre le temps de faire un point ikigai dès lors que tu sens que quelque chose cloche mais que tu ne sais pas quoi, quand tu pars au travail sans motivation ou stressée.
Si tu es dans une situation d’inconfort professionnel, prend quelques minutes pour toi pour réfléchir et te poser les bonnes questions. Si tu trouves que ton quotidien professionnel est dénué de sens, si tu trouves tes tâches répétitives et sans grand intérêt, si tu t’ennuies, ou si tu ne gagnes pas assez bien ta vie, un point s’impose ! Un de ces éléments fait certainement que tu n’es pas heureuse au travail. Tu dois faire des missions que tu apprécies, tu dois te sentir bien dans ton environnement professionnel aussi bien au niveau matériel que moral. Ton entreprise doit partager les mêmes valeurs que toi. Peut-être même que tes motivations sont plus personnelles. Est-ce que la vie citadine te convient ? Est-ce que tu ne préférerais pas un cadre de vie plus rural ? Ton poste a t’il de trop grandes responsabilités ? Portes-tu trop de charge sur tes épaules ? Est-ce gérable pour toi ? Ou au contraire te manque t’il des défis, de l’excitation ? Est-ce que tu préfères diriger ou exécuter ? Bref tu dois définir ta place. Tu peux également transposer ces questions au niveau personnel.

Comment l'appliquer ?

Alors oui, il faut procéder à une phase de réflexion et d’introspection. La méthodologie paraît simple mais il n’est pas toujours facile de réaliser ce travail d’introspection. Quand on s’engage dans une démarche de remise en question telle que celle-ci, il est nécessaire de faire preuve de courage et d’honnêteté envers soi-même. Ton questionnement est personnel, tu peux donc tout t’avouer et assumer. Crainte de l’échec, peur du regard des autres, de la bienséance sociale. N’aie pas peur d’assumer tes échecs, même s’ils représentent des moments difficiles pour toi, ils t’aideront à avancer. Cette remise en question porte sur ta vie à toi, mais n’oublie pas que les éléments extérieurs influencent tes choix ou ton quotidien.  Munie-toi d’un carnet de notes et c’est parti !

Questionne

Questionne toi sur ce qui ne te plaît pas dans ton quotidien professionnel et également sur ce que tu apprécies. Qu'apprécies-tu dans ton quotidien personnel ? Qu'est-ce qui ne te plaît pas ? Que tu voudrais changer ?

Note dans un premier temps les éléments puis ensuite les causes.
Aperçois-tu quelque chose, une alternative qui te conviendrait davantage ?

Analyse

Rempli

Analyse ton environnement pour noter les besoins extérieurs et ce pour quoi tu peux être payée. Dissocie bien ta passion de ton travail.

Rempli tes sphères ikigai en nommant clairement tes passion, vocation, mission et profession.

Et en effet, ce travail de réflexion, d’introspection et d’analyse de son environnement peut prendre du temps. Voici quelques conseils pour réussir à trouver sa raison d’être professionnelle.

À l’intersection de ces différents éléments, tu peux identifier :
– Ta passion, qui constitue la zone de rencontre entre ce que tu aimes et ce pour quoi tu es douée.
– Ta mission, définie par la rencontre entre ce que tu aimes et ce dont le monde a besoin.
– Ta vocation, à l’intersection de ce dont le monde a besoin et de ce pour quoi tu es payée.
– Ta profession, définie par ce pour quoi tu es douée et par tes compétences qui donnent lieu à une rémunération.

Le principe de l’ikigai n’est pas seulement de se concentrer sur la zone « Profession » pour définir ton projet professionnel, car le schéma serait alors incomplet et ne mènerait pas au résultat escompté. Tu dois prendre en compte tous ces points et en faire une synthèse. Tu verras que ton vie personnelle influence ta vie professionnelle et vice-versa. 

Le schéma dont nous te parlions est un équilibre à trouver entre passion, mission, profession et vocation. Cet équilibre te mènera à trouver ta raison d’être et ton bien être professionnel.
Tu auras alors peut-être de petits ajustements à réaliser tant au niveau personnel que professionnel, comme tu peux aspirer à un changement total de l’un ou de l’autre.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.